lundi 25 janvier 2010

Cachez ces belles poutres que je ne saurais voir !...

Vous vivez dans une maison ancienne, avec de superbes poutres en bois ?
Vous en êtes fier(e), vous appréciez le cachet qu'elles apportent à votre/vos pièce(s) ?
Vous avez raison, c'est beau ! Mais ce n'est pas du tout Feng Shui :-(
En effet, les poutres sont considérées comme des "shar qi" (flèches empoisonnées) et ont une action négative... A éviter donc, notamment dans la chambre à coucher, où l'on passe beaucoup de temps et où l'on est dans une attitude passive et réceptive.
Quelles conséquences peuvent-elles avoir ?
Si elles sont longitudinales par rapport au lit, elles peuvent "séparer" un couple ; si elles sont perpendiculaires, elles seront plutôt source de maladies, de maux, qui peuvent être localisés aux endroits du corps où elles se situent...
Que faire ? Il existe une règle simple en Feng Shui : ce qui ne se voit pas n'existe pas.
Le plus simple, dans le cas d'une chambre à coucher, est de placer un ciel de lit... mais attention, pas un voile ! On verrait les poutres à travers. Il faut un tissu épais, qui occulte réellement les poutres et "protège" les dormeurs. A vos aiguilles ! 

Exemple ci-dessous :

De la même façon, pour d'autres pièces, il faudra éviter de placer sous une poutre, une table, un canapé,  et d'une manière générale, ne pas passer dessous de longs moments.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire