dimanche 11 février 2018

2018, année du Chien de Terre


Les mots-clés du Chien : 
Yang, terre, automne, ouest, octobre. 
Fier, franc, organisé, minutieux, perfectionniste, sûr de lui, courageux, loyal, authentique, droit, digne de confiance ; 
Prétentieux, tranché, exigeant, inquiet, pinailleur, fluctuant, pessimiste… 

Les mots-clés de la Terre yang : 
Honnêteté, fidélité, sincérité, réalisme, transformation lente, tradition, fiabilité, travail, ténacité, réflexion, prudence, méditation, stabilité ; 
Entêtement, insolence, rumination, statisme, pessimisme, dépression. 
Montagne, pierres, cristaux. 

Les mots-clés du Chien de Terre : 
Ce Chien est calme, réaliste et avec un grand sens pratique. C’est un bon conseiller, car il sait évaluer avec discernement les situations et les personnes. Sa pensée est juste et ses actes posés, sa gestion des biens prudente et raisonnable. Cependant, s’il est attaqué, il sait se défendre. 
Son principal défaut peut être une forme de statisme et un certain pessimisme. Il a les quatre pattes bien sur terre, mais est par moment un peu trop enraciné, donc obtus, voire borné. 

AMBIANCE GÉNÉRALE
Nous passons en énergie double Terre yang. Dans les troncs cachés du Chien, il y a du Métal yin et du Feu yin. Il manquera donc cette année de l’Eau et du Bois. L’ensemble est solide, fort, réaliste ; il manque de dynamisme et d’impulsion. On réfléchira beaucoup avant d’agir, on pèsera le pour et le contre avant d’avancer un pas ! Voire, on n’avancera pas, si on tergiverse trop longtemps… 


L’ANNÉE DU CHIEN DE TERRE :
Du 3 février 2018 au 3 février 2019 (calendrier solaire). 
L’année chinoise qui commence est Wu Xu ; Wu et Xu sont Terre yang. 
Il s’agit du 35ème binôme du cycle « Jia Zi » de 60 ans. Ce binôme produit du Bois yang, appelé « le bois des plaines ». Il est symbole de croissance facile si les conditions sont avantageuses, de création, de fécondité. Il est fort et solide, très réaliste, mais assez statique. 
Ce pilier contient les énergies Terre, Feu et Métal. Le Métal apporte un cadre, une rigueur, le Feu un peu de spontanéité et d’élan. L’ensemble manque de communication et de créativité. 
Si vous avez déjà beaucoup de Terre dans vos Ba Zi, attention au pessimisme, aux phases de déprime, voire plus… 

LES ÉNERGIES EN PRÉSENCE : 
Contrairement aux années précédentes, les éléments de l’année ne sont pas en conflit. On pourrait même dire qu’ils se soutiennent et se renforcent puisqu’identiques. Cependant, la Terre, qui plus est yang, crée un ensemble dur, inébranlable, d’une grande détermination. On peut d’ores et déjà supposer que les compromis seront difficiles cette année, les discussions et les échanges également ; les confrontations et désaccords risquent de dégénérer… 
La Terre est globalement conservatrice, peu encline aux changements, attachée aux valeurs traditionnelles et prudente. 
Le Chien étant aussi symboliquement relié à la spiritualité, il peut y avoir des tensions sérieuses, voire pire, sur des questions religieuses ou culturelles. 
La Terre yang, représentée par la montagne, fait craindre des catastrophes naturelles en relation avec son élément : tremblements de terre, éboulements,… mais aussi de possibles découvertes archéologiques exceptionnelles. 
Cet élément n’est pas un symbole d’optimisme, ce qui peut entraîner un ralentissement des activités au sens large, de l’économie, de l’entreprenariat,… 
En résumé, une année qui s’annonce un peu lourde et pas très fun !… 
Mais le Chien est aussi un symbole d’intelligence et de protection, qui pourrait par exemple nous amener, à grande échelle, à faire (enfin) attention à notre planète, à ce que nous ingurgitons, à nous questionner sur nos (mauvaises) habitudes de production, de consommation et à nous ramener vers des attitudes et choix plus justes, plus responsables, prenant en compte l’avenir à long terme. De la planète, donc de l’humanité. 
Cette année nous appelle à développer notre réflexion et notre autonomie, et aussi la prévoyance et l’intuition, à nous questionner sur la qualité de nos relations et, dans l’idéal, à ne conserver que celles qui ont une base saine, qui sont de qualité. 
À chacun de tirer le meilleur de 2018 en restant ouvert et attentif ! 

En matière de santé : 
Les principaux domaines sur la sellette cette année sont l'estomac, la rate, le pancréas, les jambes, les pieds, les systèmes digestif, nerveux et immunitaire. 
La Terre symbolise aussi les cellules, les muscles. En excès, elle peut être un élément déclencheur de cancer, de diabète, de problèmes au niveau de l’estomac, du pancréas, de prise de poids,... 
Elle est aussi un facteur de déprime ; si vous avez déjà de la Terre dans vos piliers, trouvez une activité qui vous permette d’évacuer les émotions négatives. 
Surveillez votre alimentation, votre poids, évitez les excès, notamment en quantité ; limitez les produits très (trop) transformés, les édulcorants et additifs. Préférez la qualité à la quantité ! 
Pensez aux anti-oxydants, à l’activité physique régulière, à passer plus de temps dans la nature, aux pratiques qui régulent le stress. 
Pour les personnes souffrant déjà de troubles liés aux organes cités, il est vivement conseillé de faire de la prévention. 

Rapport avec les autres animaux
L’année du Chien n’est pas favorable aux personnes nées sous les signes du Boeuf, du Dragon et de la Chèvre. Ni au Chien lui-même, car il « offense » le Tai Sui (Grand Duc) de cette année. 
Par contre, le Chien s’entend bien avec le Tigre, le Cheval et le Cochon. 

Combinaisons conflictuelles : 
Le Dragon « clashe » avec le Chien : cet aspect entre deux Terres affecte les soutiens proches, matériels et/ou humains : le lieu de vie, la famille, les amis. Le Dragon peut être amené à beaucoup plus bouger cette année (voyages, déplacements divers, déménagement, changement d’emploi,…). Évitez si possible la direction Nord-Ouest. 
Entre le Coq et le Chien, c’est une « blessure » qui apparaît et engendre des jalousies, disputes, brouilles, avec des intentions de nuire. 
La Chèvre est malmenée par une « destruction ». Elle peut être amenée à faire certaines choses contre sa volonté, parce qu’elle n’a pas le choix (par ex.). 
La Chèvre et le Bœuf reçoivent une « punition ». Si vous avez déjà ces deux piliers, avec le Chien, cela crée la pénalité des Trois Terres ; elle peut engendrer des disharmonies, conflits relationnels, inquiétudes et soucis en tout genre, frustrations et problèmes de santé. Réfléchissez bien avant de faire une promesse ! 
Si vous avez déjà un Chien dans vos piliers, restez prudent. L’année peut ressembler à un yoyo pour vous, suite de hauts et de bas. Surveillez vos investissements, relisez bien vos contrats, ne quittez votre emploi que si vous en avez un autre,… N’oubliez pas de rester à l’écoute d’autrui, cultivez les rapports sociaux, amicaux, ne vous fermez pas aux conseils. 

Important : si vous avez un de ces animaux dans votre thème natal (et/ou votre décennie), cela ne signifie pas que vous aurez obligatoirement des problèmes ! Un aspect conflictuel dans sa définition peut se révéler positif, selon vos Ba Zi ; par exemple, s’il affaiblit un élément défavorable, trop présent, etc. 

Combinaisons favorables : 
Avec le Tigre et le Cheval, le Chien compose un trio favorable à la réussite, à la compétition (triangle sud). 
Avec le Chien, le Cochon s’intéresse à son lieu de vie, sa maison, sa décoration. 

Tous ces aspects sont valables si vous avez une de ces branches dans votre thème natal, dans un de vos quatre piliers, ou même votre décennie. 

Les étoiles spéciales
Globalement, ces étoiles sont positives, excepté si elles sont clashées ou contrôlées, dans ce cas leurs apports positifs sont diminués ou annulés. 
Si votre branche annuelle est Yin (Tigre), Wu (Cheval) ou Xu (Chien), le Chien de l'année fait apparaître l’Étoile des Arts
Elle favorise un intérêt pour l’art en général, les lettres, les études, les talents. Elle est aussi un symbole de solitude. Elle est bénéfique pour le développement des activités culturelles et scientifiques, les découvertes,… 

L’ANNÉE VUE PAR VOTRE MAÎTRE DU JOUR.
Que représente Wu, si votre Maître du Jour est : 

Jia - Bois yang : « richesse indirecte » = gains inattendus, non réguliers, risques, impatience, opportunités. Pour les femmes : belle-mère, petite-fille ; pour les hommes : père, maîtresse, concubine ; pour les deux : équipes, disciples. 

Yi - Bois yin : « richesse directe » = les revenus réguliers, la gestion, les responsabilités, les limites. Pour les femmes : père, petit-fils ; pour les hommes : l’épouse. 

Bing - Feu yang : « dieu vorace » = les plaisirs de la vie, la flamboyance, l’exigence, prospérité. Pour les femmes : filles, grand-mère paternelle ; pour les hommes : beau-fils, grand-père maternel, petit-fils ; pour les deux : élèves. 

Ding - Feu yin : « heurte l’officier » = motivation, énergie, force de changement, créativité, plus actif que réfléchi, actions parfois « à la limite ». Pour les femmes : fils, grand-père maternel ; pour les hommes : grand-mère paternelle, belle-mère, petite-fille. Élèves. 

Wu - Terre yang : « amis » = introversion, capacité d’introspection, indépendance de caractère, esprit de décision. Pour les femmes : sœurs, amies, cousines ; pour les hommes : frères, amis, cousins ; pour les deux : partenaires du même sexe. 

Ji - Terre yin : « voleur de richesse » = extraversion, témérité, contradictions, imprévisible, prise de risques. Pour les femmes : frères, amis, cousins, beau-père ; pour les hommes : sœurs, amies, cousines, belle-fille ; pour les deux : ennemis du même sexe. 

Geng - Métal yang : « ressource indirecte » = mode de pensée non conventionnel, rapidité, les rêves, les désirs, les choses étranges, inexpliquées. Pour les femmes : mère, petite-fille ; pour les hommes : grand-père paternel, beau-père, petit-fils ; pour les deux : enseignants. 

Xin - Métal yin : « ressource directe » = calme, patience, gentillesse, serviabilité, savoir, éducation. Pour les femmes : grand-père paternel, beau-fils, petit-fils ; pour les hommes : mère, petite-fille. 

Ren - Eau yang : « 7 tueurs » = carrière, détermination, puissance, charisme, possible hors-la-loi, dangers. Pour les femmes : amant, concubin, belle-fille, grand-mère maternelle ; pour les hommes : fils. 

Gui - Eau yin : « officier direct » = noblesse, loi, responsabilités, self control, loyauté, problèmes de famille. Pour les femmes : époux ; pour les hommes : filles, grand-mère maternelle ; pour les deux : supérieurs, guides, conseillers. 

Les précédentes années Wu Xu : 1958 et 1898 
Pour en savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/1958 
Pour en savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/1898 

MING GUA 2018
Les enfants nés en 2018, à compter du 3 février (21h29 TU), auront un Ming Gua : 
6 pour les filles, 9 pour les garçons. 

Bonne Année du Chien de Terre ! 

Disponible dans la boutique en ligne : le calendrier des énergies chinoises pour bien gérer l'année 2018 ! 

© Michèle Chatillon – 11 février 2018.