mercredi 24 septembre 2014

Brigitte Bardot - son thème Ba Zi - ses 4 piliers de la destinée.



Ce 28 septembre 2014, B.B. fête ses 80 ans. 
Saisissons cette opportunité pour nous pencher sur ses Ba Zi et voir quelles énergies les fées ont saupoudrées dans ses piliers, à sa naissance, et tenter de comprendre un peu mieux sa personnalité. 
Car, que l’on apprécie ou non la personne, elle fait partie des figures emblématiques du patrimoine culturel et associatif français. 
Dans la première partie de sa vie, par son impact dans le cinéma et la chanson, par son charisme, sa liberté d’expression, elle a révolutionné l’image de la femme, fait sauter de nombreux codes, lancé différentes modes (involontairement peut-être), bouleversé les relations d’une artiste avec la presse. 
À 39 ans, elle stoppe sa carrière artistique et commence une nouvelle vie, en se consacrant à la protection et la défense des animaux. Pour les causes qu’elle défend, pour sa Fondation (créée en 1986 et reconnue d’utilité publique en 1992), elle sollicitera tous les présidents de la République, de De Gaulle à Hollande, de nombreuses personnes et instances politiques, françaises et internationales. 

Déterminée, franche, elle ne manie pas la langue de bois, ce qui lui vaut critiques et procès. Une vie riche en rebondissements, une personnalité complexe, dont je vous invite à découvrir quelques pans, avec l’éclairage de ses 4 piliers de la destinée. 


On remarque tout d’abord que, globalement, les énergies de son thème sont plutôt bien équilibrées, ce qui n’est pas si courant. 

Le Maître du Jour est Ren (Eau yang). 
Le symbole de l’Eau est la sagesse, son émotion : la peur. L’Eau est toujours en mouvement, que ce soit en déplacements ou en pensées ; par ce symbole, la personnalité possède une face cachée, secrète, insondable, pas toujours facile à cerner. Cet élément parle aussi de la sphère des émotions, souvent fortes mais contenues. 
En règle générale, Ren est adaptable, polyvalent, spirituel, courageux et persévérant devant les obstacles, ingénieux. Il a le sens de l’écoute, de la communication, de l’empathie, de l’intuition, de la sensibilité, le souci du bien-être d’autrui. 
Il aime la liberté, sa liberté, l’amitié ; les amis sont pour Ren une source de puissance et de soutien. Il peut aussi être obstiné ; il déteste la routine, le quotidien et les contraintes. Il n’a pas toujours une grande confiance en lui, même s’il le cache. Pour ces raisons, on peut le juger instable, ce qui n’est pas fondamentalement le cas. 

La structure du thème est de type « Ressource Directe ». 
Une personnalité avec cette configuration a un fort besoin de sécurité et elle fera tout ce qui est en son pouvoir pour l’installer dans sa vie. 
Pour cela, elle peut emprunter plusieurs voies : développer son savoir et ses connaissances, se créer une nouvelle « famille » (entreprise, association, parti politique,…), devenir elle-même une ressource pour d’autres, en prenant soin d’autrui (dans un milieu caritatif par exemple). 
La « Ressource Directe » est souvent autoritaire et très impliquée dans ses activités (tous domaines confondus) ; elle peut développer un rôle de leader et obtenir une certaine renommée, voire une renommée certaine. 
Globalement, la Ressource Directe représente toutes les personnes, les choses, les endroits qui aident, soutiennent, font grandir, progresser. Notamment, des personnes plus âgées, des amis, tous ceux qui encouragent, aident. Mais aussi les associations caritatives, les activités religieuses, les lieux de culte, la maison (qui est un pôle d’ancrage important). Cette structure est de type analytique : elle sait recueillir et disséquer les informations, les absorber avant de lancer une action. 
Exemples de personnalités « Ressource Directe » : Mère Teresa, Sœur Emmanuelle, Hillary Clinton, Bernard Tapie. 

Dans le thème de Brigitte Bardot, la Ressource Directe est le Métal yin ; il est fort car dans sa saison et soutient le Maître du Jour. Ici, le Métal yin est dans le pilier des parents et représente également, symboliquement, la mère. On peut en déduire que cette figure maternelle est forte, a eu de l’influence et a été un pôle de ressource important. 
Notons cependant que, par ailleurs, la mère n’apparaît pas dans les déités. Selon les cas, cela indique que le parent n’est pas présent – réellement ou symboliquement (ce qui n’est pas le cas pour B.B.) ou qu’il existe un décalage entre les attentes de l’enfant et ce qui lui donne son parent. 
Le père, quant à lui, est représenté par Gui (Eau yin), donc un « ami » et/ou un « rival » qui soutient également le Maître du Jour. 
Le pilier des parents est fort, froid, strict ; les aides et les ressources sont solides. 
Le Métal yin représente également un grand-père, pôle de soutien important. 

Issue d'un milieu bourgeois, elle est la fille d'un industriel, Louis, et d'une mère au foyer, Anne-Marie. Elle reçoit une éducation stricte aux côtés de sa sœur cadette Marie-Jeanne, née le 5 mai 1938. 
C’est une enfant dissipée qui souffre de la préférence de ses parents pour sa sœur Marie-Jeanne. 
La famille fait partie de la haute société et fréquente le Tout-Paris. Les Bardot côtoient notamment beaucoup de directeurs de presse, de théâtre, de cinéma mais aussi des gens de la mode. 
En 1949, à l'âge de 15 ans, l'adolescente, engagée par Hélène Lazareff directrice de Elle et du Jardin des Modes - une grande amie de sa mère - devient très vite la « mascotte » du magazine Elle. Le réalisateur Marc Allégret, voyant les photos, demande à la rencontrer, mais ses parents s'opposent à ce qu'elle devienne actrice. Son grand-père, qu'elle surnomme « le Boum », lui fait confiance, et prend sa défense. 
À l'audition, elle rencontre l'assistant d'Allégret, Roger Vadim, qui lui donne la réplique pour une scène du film « Les lauriers sont coupés ». Le film ne se fait pas, mais ils tombent amoureux. 
Ses parents s'opposent à cette relation. Un soir, elle refuse d'aller à un spectacle avec eux en prétextant un mal de tête, puis, après leur départ, ouvre le gaz dans la cuisine et met sa tête dans le four. Rentrés plus tôt - le spectacle ayant été annulé - ses parents la trouvent dans le coma, la tête sur le tuyau du gaz, avec, à ses côtés, un petit mot expliquant son geste. Reprenant conscience, elle parvient, à force de supplications, à convaincre son père de ne pas l'envoyer en Angleterre. Il accepte à condition qu’elle n'épouse Vadim qu'à l'âge de 18 ans. 
(Texte extrait de Wikipédia).

Il faut dire que si le thème a un côté assez froid et contenu, avec un duo Métal-Eau fort, un autre élément s’invite puissamment dans la ronde des énergies : le Feu ! 
En effet, la structure possède une « combinaison à 3 » : Yin-Wu-Xu qui est la phase du Feu. Celui-ci devient donc puissant, d’autant que B.B. est né à l’heure Bing Wu (Cheval de Feu) ! 
Avec cet aspect, elle devient beaucoup plus spontanée, réactive, solaire, passionnée, qu’on ne pourrait le supposer de prime abord. Et cet aspect est particulièrement vrai dans la dernière partie de sa vie puisque le pilier de l’heure est aussi celui de la vieillesse (à partir de la soixantaine). 
Ce qui peut expliquer ses prises de position tranchées, sans nuance, très franches mais aussi très mordantes, qui ne sont pas forcément du goût de tout le monde. 
L’Eau est généralement plus diplomatique, mais dans ce thème Ren s’oppose à Bing…

"Non, je ne suis pas une bonne grand-mère. Elles vivent en Norvège avec leur père [Nicolas Charrier], elles ne parlent pas français, et nous n'avons pas l'occasion de nous voir. Pourquoi tricher ? Tu le sais, j'ai toujours dit ce que je pensais et pensé ce que je disais. Je n'ai jamais cru aux liens du sang."
Paris Match - 2009 

« Le politiquement correct, je m’assois dessus, comme la « langue de bois », ce ne sont que des hypocrisies redoutables, du chantage qui bâillonne les opinions. Plus personne n’ose dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas, sauf moi et quelques autres ! Je suis fière de ma franchise, de mon franc-parler. J’ai des couilles, moi ! » 
Interview Frédéric Seront – Ciné Télé Revue – 09/2014 

Les relations amoureuses. 
Les amours de B.B. sont célèbres et nombreuses. 
Outre un certain nombre d’amants, elle s’est mariée 4 fois (en 1952 avec Roger Vadim, à 18 ans ; en 1959 avec Jacques Charrier, à 25 ans ; en 1966 avec Gunter Sachs, à 32 ans – soit tous les 7 ans ! – et enfin en 1992 avec Bernard d’Ormale, à 58 ans). 
On notera que ses mariages ont eu lieu au cours de décennies faisant apparaître la Terre yin (l’époux), excepté pour le dernier où l’on voit dans la décennie l’étoile « Fleur de romance ». On remarquera également que, dans les piliers, ce sont surtout les amants qui sont visibles, hormis dans celui de l’heure où apparaît l’époux, le dernier, celui avec lequel elle est toujours mariée après 22 ans et qui l’accompagne dans la dernière partie de sa vie. 

Dans le thème, les hommes de sa vie sont représentés par la Terre, énergie la plus faible (bien que soutenue par un Feu fort) et la place qui leur est réservée dans sa vie n’est sans doute ni simple ni confortable… 


Résumé succinct de ses décennies. 

De 7 à 16 ans (1941-50) : importance des ressources, de la mère et des semblables ; 
clash = climat émotionnel fort, toujours en opposition (aux êtres et/ou aux événements) ;
rivalité avec sa sœur, rencontre avec Vadim, oppositions avec ses parents,… 

De 17 à 26 ans (1951-60) : importance des hommes dans sa vie (grand-père, père, époux, fils) ; 
punition = agressivité dans les relations, manque d’empathie, d’indulgence (données et/ou reçues) ; 
1er mariage, divorce, diabolisée par le Vatican, 2ème mariage, naissance de son fils, achète La Madrague,… 

De 27 à 36 ans (1961-70) : importance de la mère, d’une belle-mère, du père, de l’époux ; 
auto-punition = mauvaises habitudes ; 
2ème divorce, laisse la garde de son fils à Charrier, 3ème mariage et divorce, incarne Marianne,… 

De 37 à 46 ans (1971-80) : importance du père, de la mère, de l’époux, de l’amant ; 
blessure et punition = risque d’accident, ingratitude (reçue et/ou donnée) ; 
décide d’arrêter le cinéma, lance l’opération bébés phoques suite à laquelle l’U.E. interdira l’importation de peaux de bébés phoques,… 

De 47 à 56 ans (1981-90) : grande importance du/des amant(s), la décennie parle aussi du fils, des amitiés et/ou des rivalités ; 
clash : l’aspect touche la maison, les proches ; 
création de sa fondation, à laquelle elle lègue tous ses biens,… 

De 57 à 66 ans (1991-2000) : apparition de « Fleur de Romance », la période évoque le fils ;
clash et destruction = histoires de complots, de trahisons, perte de confiance de/envers l’entourage, période troublée ; 
sa fondation est déclarée d’utilité publique, publie le 1er tome de ses mémoires qui est un gros succès mais aussi un scandale (les Charrier, père et fils, portent plainte), poursuivie pour « provocation à la discrimination raciale », 4ème mariage,… 

De 67 à 76 ans (2001-10) : peut parler d’une belle-mère, d’amant(s) ; 
la décennie renforce le contre entre Ren et Bing ; 
nouveau livre, nouveau scandale, concernant ses idées sur la société française, nouvelles condamnations ; par ses interventions elle fait interdire l’importation de peaux de chiens et de chats par la France puis par l’U.E., elle retourne au Canada pour combattre la chasse des phoques,… 

De 77 à 86 ans (2011-20) : met en avant son mari, son fils, les amitiés/rivalités ; 
blessure = problèmes liés à la patience (ou à son manque), possibles problèmes juridiques ;
apporte son soutien à Marine Le Pen,… 


Globalement, B.B. incarne bien son thème. Il semble qu’elle ne soit pas dans la capacité ou la volonté d’exprimer son côté Eau, sensible, réceptif, empathique (du moins publiquement – il faudrait la connaître dans l’intimité…) qui pourtant est bien là, et que le mode d’expression qui « sort » spontanément soit Feu (explosif, primaire, voire agressif). 
On retient la forme et l’on n’entend pas le fond… 
Cela en fait une personnalité extra-ordinaire qui, toute sa vie aura à la fois fasciné et choqué. 
Bon anniversaire Brigitte :-)


 © Michèle Chatillon – 24 septembre 2014. 

Crédits photos : AFP.


Si vous voulez en savoir plus

Biographie Wikipédia.
Un Jour, un Destin - France 2 2008 – Brigitte Bardot : une vie et des scandales.
Un Jour, une Histoire - France 2 2014 - Brigitte Bardot



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire