samedi 1 mai 2010

Le Feng Shui de la Forme (XingFa) et le bestiaire symbolique.

Le Feng Shui de la Forme est l'une des bases du Feng Shui traditionnel. 
Il est ainsi nommé car il fait appel à l’observation de notre environnement et de ses formes : montagne, colline, vallée, lac, rivière, bâtiments, rue,...
A l’origine, cet art ancestral était appelé "Kan Yu" : observation de la terre.

C’est en étudiant longuement la nature que les « anciens » en ont tiré nombre d’enseignements, liés aux interactions entre le vent, l’eau, les courbes du relief, l’exposition, les saisons,…
Déjà, et toujours, l’équilibre est la source de l’harmonie. Ni trop, ni trop peu.
Un endroit auspicieux sera équilibré en yin (plaine, lac) et en yang (montagne, végétation).
Une maison sera solide sur ses bases, ni dominante ni dominée, protégée à l’arrière, dégagée sur le devant ; le terrain sera idéalement rectangle ou carré ; l’une et l’autre restant dans des proportions harmonieuses.

Pour symboliser l’environnement idéal, le Feng Shui de la Forme s’appuie sur un bestiaire de 5 animaux célestes, protecteurs, gardiens de sécurité et d’équilibre :

- le Phénix rouge devant, avec une vue dégagée ; énergie ascendante ;
- le Dragon vert à gauche, plus haut que la maison ou soi-même ; énergie centrifuge ;
- le Tigre blanc à droite, plus bas que l’habitat ou soi ; énergie centripète ;
- la Tortue noire derrière, haute, solide et protectrice ; énergie descendante ;
- le Serpent jaune au centre, représente la maison, ou nous-même lorsque nous nous visualisons dans un lieu.
Attention, ne pas perdre de vue que l’on est le centre de l’observation !
On se place sur le seuil de sa maison ; le dragon est à notre gauche, le tigre à notre droite.

L’étude de la forme concerne essentiellement l’environnement extérieur et aide à comprendre les influences reçues par l’habitation et ses habitants.
Elle s’applique aussi à l’intérieur du lieu de vie (maison, bureau, commerce,…), à toutes les pièces, à notre position dans chacune de celles-ci (à notre bureau, dans le canapé, dans le lit, à table,…).
Le shéma est simple : il convient de placer les 5 animaux aux quatre points cardinaux et au centre d’un lieu. Avec cette représentation, il est déjà possible de créer de l'harmonie en tout lieu, en parvenant à les faire cohabiter dans leur symbolique respective.

Bien sûr, il n’est pas possible pour chacun d’entre nous de vivre dans un « environnement idéal classique » : au pied d’une montagne protectrice, avec un lac ou une rivière devant sa maison, une colline « dragon » et un talus « tigre » bien placés !
Dans un environnement urbain, les constructions de l’homme remplacent ces éléments de la nature et s’interprètent de la même façon :
Un immeuble ou un arbre plus grand et à l’arrière fera office de tortue, à gauche de dragon, un immeuble plus petit, une haie, une barrière sera un tigre,… une route devient une rivière, etc.

Ceci sans oublier l’observation des proportions, en cherchant toujours l’équilibre et l’harmonie… Il y a beaucoup à dire encore sur le sujet !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire